Les questions des ptits nouveauxCold Crash et barboteur...

Vous débutez ? Vous êtes un peu perdu ? Vous vous posez mille questions ? Prenez le temps d'en partager quelques unes ici...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
pasqueto
Arpette
Arpette
Messages : 436
Inscrit depuis : 6 ans
Mon équipement : Brassage en BIAB avec: 1 stérilisateur isolé 27 L
Brasseur : Amateur
Localisation : thézan des corbières
A été remercié : 27 fois

Re: Cold Crash et barboteur...

Message par pasqueto »

Voici ce que j'utilise, avec un seul bocal.
airloc10.jpg
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 10991
Inscrit depuis : 10 ans 1 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 646 fois
A été remercié : 1246 fois

Re: Cold Crash et barboteur...

Message par Penn-Maen »

@Pasqueto : top :handgestures-thumbupleft: Un burton-union amélioré (en version ceinture + bretelle + parachute + déguisement bibendum quand même)

Edit : question à 2 balles (j'ai compris à retard que ce n'était pas tout à fait ton montage). Pourquoi la sortie CO2 (cuve) arrive en haut du premier bocal ? Instinctivement je l'aurais positionné pour remplir le bocal par le bas pour la récup des levures et chassé le CO2 par le haut :think: (j'aurais inversé le branchement du 1er bocal)
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez ! :oops:

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Zepimousse
Apprenti
Apprenti
Messages : 745
Inscrit depuis : 3 ans 4 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Vignoble nantais
A remercié : 38 fois
A été remercié : 74 fois

Re: Cold Crash et barboteur...

Message par Zepimousse »

Hello,
il me semble qu'il ne faut pas trop avoir être schizo sur le sujet.
En passant de 20°C à 0°C il n'y a quasiment que le "CO2" qui va diminuer de volume et donc se rétracter (la bière, donc un liquide va peu se rétracter sur cette plage de température). Il va donc y avoir une dépression qui se fait entre l'intérieur du fermenteur et le frigo, et c'est effectivement le barboteur qui joue ce rôle.
Il y a un calcul savant pour la différence entre le volume occupé par le CO2 à 20°C et à 0°C. Je n'ai pas cherché à le calculer, mais je pense que la formule suit la même courbe quel que soit le gaz. Donc en se basant sur cet article de wikipédia, et si je ne me trompe pas : il y a une différence de ~7% entre 0°C et 20°C.
Donc en partant du postulat qu'il y a 10L de "gaz" dans un fermenteur de 30L (contenant 20L de bière), il y a ~0.7L qui doit rentrer dans le fermenteur.
Sauf que ces 0.7 vont rentrer dans la "durée" entre le moment où le fermenteur passe de 20°C à 0°C : en conséquence le liquide du barboteur n'est pas "aspiré" d'un seul tenant mais il va "glouglouter" au fur et à mesure du changement de pression.
Donc en diminuant progressivement la descente de température on peut gérer la "puissance" du glouglou et éviter des "projections" internes dans le fermenteur.
Voilà pour la théorie, dans la pratique en ce qui me concerne je "bouche" le trou du barboteur en force par un papier essuie-tout "roulé", ce n'est pas hermétique mais ça évite que des vilaines bêtes rentrent
Avatar de l’utilisateur
pasqueto
Arpette
Arpette
Messages : 436
Inscrit depuis : 6 ans
Mon équipement : Brassage en BIAB avec: 1 stérilisateur isolé 27 L
Brasseur : Amateur
Localisation : thézan des corbières
A été remercié : 27 fois

Re: Cold Crash et barboteur...

Message par pasqueto »

Voici mon montage, le bocal ne récupère que du CO2; j'avais opté pour ce système ayant un fermenteur inox (16 L) ou la couche sous le couvercle était minime (2 cm env.) et avec le Cod Crash j'avais aspiré de l'air, une infection s'était suivie (couvercle juste posé sans barboteur) depuis je suis revenu à ceci.
10 Barboteur.JPG
Patrick P
Assistant
Assistant
Messages : 885
Inscrit depuis : 5 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Une cuve iconique Fast ferment 30 l + système de contrôle de la température
Une chambre chaude
Un Brewmonk + manteau d'isolation + tuyau whirlpool
Un refroidisseur à plaques
Un réfractomètre et un densimètre
Un thermomètre
Un acidomètre
Une plaque électrique et une casserole en inox pour l'eau de rinçage
Quatre seaux de fermentation
Quatre I-spindel
Brasseur : Amateur
Localisation : Limal Belgique
A remercié : 9 fois
A été remercié : 49 fois
Contact :

Re: Cold Crash et barboteur...

Message par Patrick P »

Personnellement, je laisse le barboteur à moitié rempli. Je ne l'enlève que lors de l'embouteillage et je le remplace par une double feuille de papier absorbant imprégnée d'alcool. L'air passe, pas les bébêtes.
En bouteille:
- une NEIPA
- une pale ale au potiron
- une black IPA
En fermentation:
- Un vin de pommes
En prévision:
- un hydromel
- une triple au scorpion
Répondre